Mais qui est assez fou pour faire du théâtre ?

Une compagnie de théâtre est comme une vaste famille aux contours mal dessinés... Certains restent, d'autres partent, d'autres encore reviennent après quelques années d'absences... Bref, ça bouge !

C'est l'occasion ici d'esquisser en quelques lignes les portraits de ceux qui oeuvrent et travaillent au sein de notre compagnie. Occasion aussi de mettre en lumière les "travailleurs de l'ombre" qui ne sont pas sous les feux des projecteurs mais sans qui nos créations auraient moins de saveur ou ne pourraient avoir lieu !


 
Divisé en deux catégories : dans l'ombre et dans la lumière !
Les deux se complètent et s'adorent.


Dans l'ombre...

Ceux qui sont cachés derrière les rideaux, qui tirent les ficelles, qui veillent sur nous, qui mettent en lumière nos visages. Les nouveaux et les anciens, ceux qui nous soutiennent depuis toujours...




Claire Michoux
   
Création lumières et technicienne lumières

 
 Diplômée du DMA Régie du spectacle du lycée Pasteur, ingénieuse et pétillante, elle nous rejoint sur la création de la Reine Morte.Elle collabore avec différentes compagnies et différentes structures en Franche-Comté et ailleurs et met son professionalisme et son inventivité au service de nos créations. 
 

Jacqueline Henry-Leloup.
Fondatrice de la Compagnie
 
Metteur en scène aux innombrables idées et aux multiples créations, membre fondateur de la compagnie.
« Tyran » bien aimé et choyé par ses comédiens qu’elle fait travailler d’arrache-pied.
Signe particulier : une main de fer dans un gant de velours ... mais on aime ça !








Christine Dardelin - Création Lumières.
 
Professionnelle de la lumière depuis une trentaine d'années, elle a d'abord participé à des créations d'opéra, de danse et à des événements scéniques extérieurs. Vers les années 1990, avec son époux Thierry Dardelin, cette passion de la lumière s'est inscrite et formalisée dans une dimension davantage patrimoniale par une mise en lumière de sites classés et monuments en introduisant une notion scénique et poétique par une découverte visuelle animée. En parallèle, un travail de concept lumière s'est articulé autour des  musées, théâtres, églises et cathédrales en projets et maîtrise d'oeuvre. 
Entre-temps, ayant croisé la route des Menteurs d'Arlequin, vers les années 2000, elle ne les a plus quittés, touchée par l'enthousiasme, la passion et le professionnalisme de la troupe. 
 

 

Arlette Sulmoni- Costumière

Costumière aux
doigts d’or, elle suit la compagnie depuis sa création. On a pu se rendre compte que, pour elle, plus les costumes sont compliqués, mieux c’est…
 


 



Lorine Nolin
 
Comédienne / présidente de la compagnie – 33 ans

Passionnée de théâtre depuis de nombreuses années, elle découvre l’envers du décor en 2009 en accompagnant la compagnie en tournée ; tour à tour aide technicienne, logisticienne, spectatrice et parfois figurante.
Elle apparaît dans 27 remorques pleine de coton (2013) et joue dans Mémoires de guerre (2015).
 Elle préside la compagnie depuis deux ans et apporte au travail son enthousiasme, sa vivacité et son humanité. Enfin, elle a gracieusement prêté sa voix au personnage de la Lune dans L’enfant de la lune


MILETINE SCHNEWLY
Comédienne/ Vice-Présidente - 33 ans 

 

Elle commence le théâtre à 13 ans au collège avec le voyage de monsieur perrichon.
Sa première phrase prononcée du haut d'une scène fut dite d'une voix tremblotante...
Depuis, elle a continué à travailler avec la Compagnie, parfois en jouant, parfois de plus loin.
Toujours au collège, elle participe au  testament du chien ou le jeu de la miséricordieuse, pièce pleine du soleil mexicain !
Elle essaie ensuite la commedia dell'arte. Dans un registre plus grave, la compagnie a monté, On ne badine pas avec l'amour où elle a un grand rôle pour la première fois...
Puis, avec L'opéra de quat' sous, elle relève un grand défi que de lier le chant au théâtre.
Dans le même registre, Frou-frou les bains fut un de ses meilleurs souvenirs, une opérette complètement folle.
Elle reprend quelques années plus tard le théâtre en jouant dans La Reine morte, une pièce beaucoup plus dramatique que celles travaillées précédemment.
Dernièrement, elle participe au spectacle déambulatoire Mémoire de Guerre, une belle expérience au cœur du sentier karstique de Mérey-sous-Montrond.
Aujourd’hui, elle participe à la vie de la compagnie administrativement parlant... avant de replonger dans une prochaine création...
 

Dans la lumière...

Ceux qui font vivre l'histoire avec leurs corps et leurs voix, qui se donnent en spectacle pour votre plus grand plaisir !

 

Thomas Personeni
Comédien / Metteur en scène – 32 ans


Comédien et metteur en scène, il travaille depuis une quinzaine d’années sur des textes du répertoire classique et contemporain. Après avoir suivi un enseignement de spécialité « art dramatique » avec Yves Courty au lycée de Salins les Bains, il est formé à la mise en scène par Jacqueline Henry-Leloup dans la compagnie Les Menteurs d’Arlequin. Avec celle-ci il travaillera entre autres les rôles de Perdican (On ne badine pas avec l’amour – 2003), Argan (Le Malade imaginaire – 2009), Ferrante (La Reine Morte – 2013), et touche à des textes et des registres aussi divers que L’opéra de 4’sous de B. Brecht (2005), L’oiseau Vert (C. Gozzi -2007), Frou-Frou les Bains (Patrick Haudecoeur – 2006) Arlequin, valet de deux maîtres (C. Goldoni -2011), ou encore Les princes épousent-ils les bergères, une adaptation du Jeu de l’Amour et du Hasard de Marivaux.
Il travaille également avec la compagnie Le Sixième Acte sur le texte de Frédéric Sonntag : Sous Contrôle en 2011.
En 2013, il décide de passer à la mise en scène avec 27 remorques pleines de coton  de Tennessee Williams qu’il monte avec la compagnie de la Brindille. Il poursuit cette expérience avec la Cie Les Menteurs d’Arlequin avec laquelle il écrit et met en scène Il faut que tu attendes mon retour (2014), spectacle qui sera joué au festival d’Avignon en 2016. Il dirige également le spectacle déambulatoire en plein air Mémoires de Guerre (2005) et la mise en scène de Moi, à ton âge !, spectacle de théâtre-forum (2016). Actuellement il assure la direction artistique de la Cie Les Menteurs d’Arlequin et travaille avec elle à une adaptation des Fourberies de Scapin de Molière, dont la création aura lieu au mois de février 2018.
En 2019, il met en scène le dernier projet de la compagnie : "Courbet en série", pour fêter le bicentenaire de la naissance du peintre. 
Depuis 2014, il assure une partie des cours de l’école de théâtre de la compagnie. 


 

Gladys Bruchon 
Comédienne – 37 ans

 Elle se forme d’abord à l’improvisation théâtrale à Besançon à partir de 2002 au sein de la LUDI FC. En 2008, elle participe à la fondation d’En Compagnie de Leroy, compagnie d’improvisation théâtrale à Belfort, dont elle assure la présidence pendant 3 ans. Formatrice, elle y anime les ateliers d’impro et assure également des stages. Revenue à Besançon, elle n’a depuis jamais quitté le jeu improvisé et investit aujourd’hui l’improvisation en format long avec la compagnie de la CHIPS.
En 2013, elle ajoute à son jeu l’interprétation de textes et interprète Flora dans 27 remorques pleine de coton de Tennessee Williams avec la compagnie de la Brindille. Elle rejoint ensuite les Menteurs d’Arlequin, avec qui elle joue Mémoires de guerre et Moi, à ton âge ! en théâtre-forum.
Elle assure depuis 2016 une partie des cours de théâtre de la compagnie, pour enfants et adultes, à Ornans et à Besançon.

 

Corinne Debiesse
Comédienne –Sécrétaire de la Compagnie- 50 ans


Comédienne pendant 2 ans dans la Compagnie de la Maridelle, elle rejoint les Menteurs d’Arlequin en 2004.
Sous la direction de J. HENRY LELOUP, elle joue dans l’Oiseau vert (C. Gozzi), le malade (adaptation du Malade imaginaire de Molière), Arlequin, valet de 2 maîtres (C. Goldoni), la reine morte (H. de Montherlant), les princes épousent-ils les bergères (adaptation du Jeu de l’Amour et du Hasard de Marivaux).
En 2015, sous la direction de Thomas PERSONENI, elle déplacera, sous le son de son accordéon, le public de Mémoires de guerre tout au long du sentier karstique de Mérey-sous -Montrond.
Elle travaille ensuite le rôle de Géronte dans l’adaptation des Fourberies de Scapin (Molière) et participe au théâtre-forum dans Moi, à ton âge !
Elle s’essaie régisseuse de son sur le spectacle de L’enfant de la Lune (T. Personeni).
En 2019, avec une trentaine de comédiennes et de comédiens, elle jouera dans Courbet en série, une série théâtrale écrite et mise en scène par T. Personeni puis toujours pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet, elle interprètera le rôle d’Hubertine Auclert dans Les libertés de Courbet (Philippe Cormery).
Avec dynamisme et enthousiasme, elle occupe la fonction de secrétaire de la compagnie.




 Yoann Carrez
Comédien - 38 ans 

Arrivé dans la compagnie en 2005, il se forme au jeu par la scène. Il joue pour la compagnie quingeoise de la Maridelle : De fil en aiguille , Une maille à l’envers, une maille à l’endroit , ainsi que les opérettes  La Belle Hélène et La belle Hélène, le retour. Pour les Menteurs d’Arlequin, il joue dans L’oiseau vert, Le Malade imaginaire et Arlequin valet de deux maîtres. Actuellement il participe au spectacle de théâtre-forum Moi à ton âge ! et sera à l’affiche de Fourberies, la création en cours de la compagnie.

 

ANNE LOUBIERE

Comédienne / Trésorière - 30 ans

Elle découvre le théâtre au lycée Saint-Jean. Après une pause de quelques années, en 2013, Anne reprend des cours avec l'école de Théâtre de la Compagnie. C'est tout naturellement que, petit à petit, elle participe au projet  Mémoire de guerre. Elle intégre  la compagnie en 2017 pour le spectacle Fourberies ; elle y interprète Hyacinte.
Elle devient trésorière de la Compagnie. Pour finir, elle met ses talents au service de la création visuelle.


Stéphane comédien, décors et accessoires - 62 ans
Nelly   comédienne, costumes et accessoires - 61 ans 


Ils sont tombés dedans quand ils étaient "jeunes"…
 
Première expérience théâtrale, ensemble à l'âge de 15 ans,  au Foyer Familial de leur village durant une dizaine d'années sous la houlette de "Babeth"   ( Berthod Curty ), orientée vers le théâtre de boulevard. Puis une reprise  en 1987-1988 pour les Voies du Sel, La Vouivre, avec un spectacle déambulatoire.
Ils participent ensuite, en 1995, activement ,au spectacle  vivant (Son et lumière) donné chaque mois de juillet dans leur village pendant cinq années sous l'égide d'André Oudet , peintre local et metteur en scène.
Ils  participent à l'atelier écriture (histoire locale) où ils découvriront les costumes et les décors,  en plus de la comédie.  (texte de Pergaud  :
les Retrouvailles)
Pendant deux années, ils seront comédiens sous la direction de Jacqueline Henri - Leloup 
(La noce à Jules (théâtre déambulatoire) et La Carcasse et le Tord Cou (spectacle vivant)).
En 2010, Stéphane rejoint la troupe de la Maridelle ( Quingey) , suivi par Nelly ( Thé à la menthe ou the citron , La belle Hélène ,opéra bouffe , la belle Hélène le retour )
 
En 2015, ils intègrent Les Menteurs d'Arlequin avec le projet Mémoires de Guerre 
Stéphane en tant que comédien et au décor, Nelly, en tant que comédienne et aux costumes.
 
Dans le spectacle Fourberies en 2017 , Stéphane était comédien (Sylvestre) et a conçu les  décor. Nelly était comédienne (Argante) et a conçu les costumes.


Actuellement, ils jouent dans la pièce théâtre Forum  « Moi à ton âge ».
Ils s’impliquent  aussi sur le projet Courbet en série ( en création) pour l’année 2018-2019.

Julien Verniers – Grange
Comédien - 41 ans

Formé à l'art du mime de 2000 à 2002 à l'Ecole Internationale de Mimodrame de Paris Marcel Marceau, il lui sera enseigné le mime dramatique, le mime corporel d'Etienne Decroux ainsi que la danse classique. 

En 2001, il partira un mois à Phnom Penh au Cambodge pour partager sa passion du mime avec les enfants des rues encadrés par l'ONG Mith Samlanh Friends International. En 2002, il jouera un duo de mime burlesque "C'est pas moi c'est lui" avec Raoul Petit au festival Mimos de Périgueux.

En 2003, il intègre la "Nouvelle Compagnie de Mimodrame Marcel Marceau" dans "Les contes fantastiques" qu'il jouera au théâtre Antoine à Paris, puis partira en tournée à Prague, Rome, Barcelone, Madrid, Boston... Il jouera également au côté d'Emmanuel Vacca dans "Ildebrando Biribo" et "L'ami" à Paris, en province et à St Petersbourg.

Il intègrera la Cie "Les éléphants roses" pour le spectacle du même nom dans le rôle du psychiatre qu'il jouera à Paris ainsi qu'en Norvège.

En 2005, il jouera le rôle de "Rapaoli" dans "Le prophète et le président" au sein de la Cie du "Zébu francophone" 

Fort de ces expériences, il partira plusieurs mois à Vientiane au Laos en 2005 pour réitérer son expérience de 2001 au Cambodge toujours avec la même ONG.

De retour en France, il donne des stages de mime auprès de divers publics.

En 2014, il découvre le théâtre d'improvisation et s'essaie aux matchs d'impro avec L'Arti/Ludi à Besançon et entame sa 3ème saison au sein de la Cie de théâtre d'impro "La Chips" avec laquelle il improvise sur des "formats longs".

Il a récemment rejoint la Cie "Les menteurs d'Arlequin" pour le spectacle "Enfant de la Lune" dans le rôle du gitan ainsi que "Courbet en Série" dans le rôle de Gustave Courbet, écrit et mis en scène par Thomas Personeni. 

Amandine Mortreux - 34 ans - Comédienne 


Amandine  commence le théâtre en 1996 à l’école "Nohain Atelier Théâtre" dans la Nièvre, puis elle intègre la compagnie "le Grenier du Nohain" de 2000 à 2003.

De 2003 à 2005, elle suit une formation professionnelle d’art dramatique à Paris, au "Studio 34", formée entre par Philippe Brigaud et Christine Thery.
De 2007 à 2010, elle se lance dans une Licence d’arts du spectacle à Besançon.

En 2009 et 2010, elle co-organise les rencontres de théâtre universitaire (RITU).
En 2010, elle crée sa compagnie "En tant qu'Tel" , ainsi que son spectacle "J ai tant pleuré à votre tour de rire" représenté au petit théâtre de la Bouloie en mars, septembre et décembre 2010.
En Septembre 2010, elle met en scène les visites guidées théâtralisées du campus de la Bouloie, dans lesquelles elle joue également.
Elle participe à l’organisation et elle présente le festival de « la Bouloie en ébullition » en 2011 et c’est en 2012  qu’elle présente également  aux côtés de Thomas Personeni. La rencontre est faite !
Première collaboration , en  2011  dans "Sous Contrôle" de la compagnie du 6ème acte.
En décembre 2012 , elle met en scène des lectures de contes avec des personnes de l association "Starter" à Lille.
En 2018, elle est conseillère pour le spectacle « Notes de comtois » pour l’association Music Chaux.
Enfin, elle  intègre la cie des Menteurs d’Arlequin en 2016 , avec le projet de théâtre-forum «  Moi à ton âge », joue le fabuleux Scapin dans «  Fourberies » .
Amandine assure également les cours de notre école à Quingey depuis plusieurs années.

 

 
 
Afficher la suite de cette page
 
 



Créer un site
Créer un site